Epsylon Point

 

555273_10200198381096725_986442566_n

 

Crédit Photo : Philippe Coutellier

En 1978, Epsylon Point sort de l’école nationnal des beaux arts de Dijon. Il découvre la bombe de peinture et pose ses premiers pochoirs sur les murs. Son atelier sera la ville . Sa ligne, son engagement, c’est lui et lui seul qui l’élabore, depuis plus de 30 ans. Son mentor : La bombe aérosol. Son message : du sexe et du social sur fond d’anarchisme. Le pochoir fait partie de sa maniére de vivre autrement : « Au moyen âge, Epsylon Point aurait été troubadour » (Jef Aérosol)

Epsy

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s